• Le programme d'Indigenous Terra Madre est en ligne !

      27th October 2015 Published in French

      Avec ce programme d'une grande richesse, ITM permettra de découvrir le rôle des communautés autochtones pour nous aider à préserver la biodiversité et sauver l'environnement.

      Indigenous Terra Madre 2015 (ITM 2015) – qui aura lieu du 3 au 7 novembre 2015 à Shillong (Meghalaya, Inde) – est le fruit d'une collaboration entre Slow Food, le Partenariat autochtone pour l'agrobiodiversité et la souveraineté alimentaire (Partenariat autochtone) et la North East Slow Food and Agrobiodiversity Society (NESFAS). L'événement réunira des représentants des communautés autochtones du monde entier pour célébrer leurs cultures alimentaires et discuter du rôle que les savoirs traditionnels et l’utilisation durable des ressources naturelles peuvent jouer dans le développement de systèmes alimentaires bons, propres et justes.

      C'est la ville de Shillong qui accueillera ITM, sur deux sites du campus de la North East Hill University (NEHU), le Halle de Convocation et le Centre culturel.

      - Événements ouverts au public -

      Le Centre culturel sera ouvert au public du 3 au 6 novembre et proposera des stands communautaires, de l'artisanat et des représentations culturelles, ainsi que la possibilité de participer à des sessions de Théâtre du Goût. 

      Différentes salles seront également dédiées aux organisations locales, nationales et internationales ainsi qu'aux institutions telles que les agences des Nations unies (FAO et IFAD), les corps de recherche internationaux et la Fondation Slow Food pour la Biodiversité présentant les projets des Sentinelles autochtones internationales.

      Quant aux conférences, le Slow Food Youth Network organisera des ateliers destinés à la jeunesse locale et internationale sur le thème du futur.

      Le Théâtre du Goût accueillera des groupes de Slow Food Allemagne et Slow Food USA pour une démonstration de conservation de la viande et une présentation du concept de "Slow Meat". L'objectif de ces ateliers vise principalement à inspirer et transmettre une prise de conscience du bien-être animal et des normes d'hygiène de la production de viande. Les ateliers réuniront des bouchers locaux et internationaux et des acteurs de l'élevage pour partager et échanger des savoirs et des idées sur une production de viande bonne, propre et juste.

      Le Festival de Mei-Ramew, qui n'est autre que le nom khasi donné par les 41 villages hôtes à ITM, marquera la fin des festivités par une cérémonie de clôture. Celle-ci sera également ouverte au public et se tiendra au dernier jour de l'événement, le samedi 7 novembre, près du bois sacré de Mawphlang (à 25 km de Shillong).

      Le festival invitera des communautés de la nourriture de tout le nord-est de l'Inde, région reconnue comme l'un des huit points chauds de biodiversité au monde. Pendant le festival, une Foire de la biodiversité mettra à l'honneur la diversité des aliments autochtones et présentera également une installation de l'Arche du Goût mettant en avant la richesse et la biodiversité unique du nord-est de l'Inde, chaque état présentant sur son stand des graines, fruits, tubercules, feuillages et rhizomes. Cette installation comprendra également des sessions interactives centrées sur les produits de l'Arche du Goût et leur utilisation dans le domaine culinaire.

      ITM sera également l'occasion de découvrir des performances culturelles, par la présentation d'artisanat autochtone, de chants, de danses et de vêtements, mais aussi des repas partagés, dégustations, ateliers, démonstrations et expériences dinatoires. Une salle pédagogique destinée aux enfants et aux jeunes adultes proposera également des projets tactiles tournant autour de la nourriture.

      L'ITM Kitchen sera le lieu où découvrir les talents de l'Alliance des chefs autochtones de la NESFAS (North East Slow Food and Agrobiodiversity Society) ainsi que des Chefs de l'Alliance Slow Food nationaux et internationaux qui s'associeront pour cuisiner des ingrédients autochtones.

      - Événements ouverts uniquement aux délégués ITM -

      Sur le campus de la North East Hill University (NEHU), le second lieu de réunion sera la Halle de Convocation, uniquement accessible aux délégués ITM pour des raisons d'espace. Des sessions plénières et thématiques se tiendront chaque jour, sous forme de forums destinés à explorer ces concepts et à faire jaillir de futures initiatives collaboratives. On y trouvera aussi des ateliers de dégustation visant à connecter les individus au plaisir et à l'importance de consommer des aliments locaux (consommer les plantes négligées et sous utilisées constituera l'axe central des ateliers, autour du miel, des produits sauvages, des aliments fermentés et des insectes).

      Le Dr. Mukul Sangma, chef du gouvernement local du Meghalaya, ainsi que d'autres dirigeants autochtones internationaux comme Mme Victoria Tauli Corpuz (Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits des peuples autochtones) et Mme Myrna Cunningham (ancienne présidente du Forum permanent des Nations unies sur les questions autochtones) participeront à la Cérémonie d'inauguration le mardi 3 novembre. Carlo Petrini, fondateur de Slow Food International, participera également à l'événement et évoquera le travail commun de Slow Food et du mouvement des peuples autochtones pour un avenir agricole plus juste et plus durable.

      Le mercredi 4 novembre sera dédié à deux sessions plénières, la première sur l'importance et l'avenir des systèmes alimentaires autochtones locaux, en insistant sur les pratiques agroécologiques, la production durable, la santé, les communautés, la vie sociale, l'identité et la spiritualité autochtone ; la seconde présentera les résultats des ateliers menés par l'Indigenous Partnership avec les communautés indigènes du nord-est de l'Inde, du Kenya, du Pérou et du Nicaragua, quant à leurs objectifs d’amélioration de leurs conditions de vie. Chaque session plénière sera suivie de quatre sessions thématiques et deux ateliers de dégustation. La journée prendra fin avec une troisième session plénière présentant les objectifs de développement durable des Nations unies et le rôle joué par le mouvement des peuples autochtones en la matière.

      Deux sessions plénières se tiendront le jeudi 5 novembre. La première portera sur les résultats d'une recherche menée par l'IUNS (International Union of Nutritional Sciences) utilisant les données disponibles ou collectées de plusieurs communautés matriarcales autochtones des États-Unis, d'Asie et d'Afrique, afin d’étudier l'état nutritionnel de communautés promouvant les valeurs maternelles de respect, de soin, de partage, de consensus et de matrilinéarité. La seconde sur la manière dont l'agroécologie et l'agrobiodiversité peuvent contribuer à la sécurité alimentaire, face au changement climatique, à l'accès inégal à l'alimentation et aux systèmes agricoles destructeurs. La session plénière sera suivie de quatre sessions thématiques et deux ateliers de dégustation. Une troisième session plénière viendra clore la journée par un exposé des problèmes liés au changement climatique mondial.

      Le vendredi 6 novembre, des visites de terrain seront organisées dans dix villages hôtes, qui représentent les différents paysages des zones rurales entourant Shillong, afin de donner aux délégués une idée de la richesse culturelle et écologique de la région. Les participants profiteront de temps libre pour échanger des idées avec les communautés de la nourriture locales dans leurs contextes géographiques respectifs.

      Les peuples autochtones ont un rôle unique à jouer dans l'élaboration d'un futur plus respectueux de l'environnement et de sa biodiversité. ITM sera l'occasion de fêter la diversité culturelle et biologique des communautés indigènes comme l'expriment leurs chants, danses, vêtements, folklores et systèmes alimentaires, qui ont évolué au fil de générations interagissant étroitement avec la nature. ITM permettra de dévoiler au monde entier les trésors culturels et biologiques du Meghalaya et du nord-est de l'Inde.

      Retrouvez le programme de l'événement ici : http://bit.ly/1LWZaxh

      Indigenous Terra Madre 2015 remercie de tout cœur le soutien financier de l'International Fund for Agricultural Development (IFAD), The Christensen Fund et du gouvernement du Meghalaya. Indigenous Terra Madre 2015 remercie également les contributions du Tamalpais Trust, Swift Foundation, AgroEcology Fund, Bread for the World ainsi que de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). 

      Terra Madre est un réseau mondial créé en 2004 par Slow Food, qui réunit de petits producteurs de 163 pays engagés dans une production alimentaire durable. Le réseau Indigenous Terra Madre compte aujourd'hui 372 communautés de la nourriture autochtones, 41 Sentinelles autochtones et 308 produits autochtones de l'Arche du Goût.  Pour en savoir plus : http://slowfood.com/international/149/indigenous-terra-madre-network

      Découvrez les histoires des peuples autochtones du monde entier, dans la section 'Indigenous Voices' du site de Slow Food ! http://www.slowfood.com/international/food-for-thought/slow-themes/260987 

      Pour en savoir plus, contactez le service de presse de Slow Food International :
      Paola Nano, +39 329 8321285 p.nano@slowfood.it 
      Ajay Nayak, +91-9820535501, ajay@indigenousterramadre.org

      Slow Food rassemble plus d’un million d’individus passionnés et dédiés à l’alimentation bonne, propre et juste : chefs, jeunes, activistes, exploitants, pêcheurs, experts et universitaires en plus de 158 pays. Le réseau compte 100 000 membres Slow Food rattachés à 1500 antennes locales du monde entier (appelées Conviviums) qui contribuent au mouvement grâce aux adhésions, mais aussi aux événements et campagnes qu’elles organisent sans oublier les 2500 communautés de la nourriture Terra Madre qui produisent, à petite échelle et de manière durable, des aliments de qualité.